Office de tourisme ► ouverture en mai 2016

Publié le par Ronny LOUINEAU

En mai 2016, le nouvel office de tourisme devrait recevoir ses premiers touristes sur l'esplanade de la place de Verdun dans un bâtiment en plein coeur de l'offre touristique du pays de Fontenay le Comte.

La place de Verdun : un véritable hubb touristique

Véritable interface entre les pénétrantes routières, la rivière Vendée et ses futures circulations douces, l'aire d'accueil des camping-cars et le centre-ville, la place de Verdun constitue un véritable lieu de convergence offrant un stationnement confortable à deux pas du coeur historique.

Le futur office de tourisme sera construit dans l'alignement de la rue Blossac.

Le futur office de tourisme sera construit dans l'alignement de la rue Blossac.

Un premier projet, étudié par la majorité communautaire précédente en 2013 a été totalement revu au profit d'une implantation plus centrale et d'une architecture différente conçue avec le concours des bâtiments de France et des utilisateurs.

Nouvel office : un bâtiment tout en transparence !
© Benoit GROLLEAU - Thibault POCHON - Architectes

© Benoit GROLLEAU - Thibault POCHON - Architectes

La conception d'un tel bâtiment doit répondre à une multitude de contraintes liées aussi bien à son usage qu'à son insertion dans le paysage urbain tout en permettant une parfaite lisibilité.

Le cabinet Grolleau-Pochon de Fontenay le Comte a donc planché sur ce projet et a été retenu pour mener à bien la construction du futur bâtiment.

D'un coût de 1.375.000 € TTC le futur office de tourisme de 343 m² sera accessible depuis un parvis de 230m² recouvert lui-même d'un auvent de 110 m². Vaste hall d'accueil mettant en scène le pays de Fontenay, espace boutique, salle de réunion, bureaux, stockage et locaux sociaux composeront cette construction répondant aux réglementations énergétiques et d'accessibilité.

Verre, structure en acier et parements en pierre donneront au bâtiment une belle transparence. Sa façade de 50 mètres pour 6 mètres de hauteur s'inscrira dans l'horizontalité des frondaisons et du bâti existant tout en renforçant les perspectives vers les églises Notre-Dame et Saint-Jean et vers la tour de la Boulaye et le parc Baron.

Début des travaux en septembre 2015
© Benoit GROLLEAU - Thibault POCHON - Architectes© Benoit GROLLEAU - Thibault POCHON - Architectes

© Benoit GROLLEAU - Thibault POCHON - Architectes

Le cabinet GROLLEAU-POCHON a quelques mois pour peaufiner le projet et lancer la consultation des entreprises. Le premier coup de pioche pourrait donc être donné en septembre 2015.

D'un coût égal au projet précédent, le financement est assuré par une part d'autofinancement de 57% (783.577 €), par une subvention DETR de 239.925 €, par le nouveau contrat régional à hauteur de 180.044 €, par le fond de compensation pour la TVA (166.433€) et par la réserve parlementaire pour un montant de 5.000 €.

© Benoit GROLLEAU - Thibault POCHON - Architecte

© Benoit GROLLEAU - Thibault POCHON - Architecte