Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Stationnement : retrouvons le bon sens !

Publié le par Ronny LOUINEAU

PLACES 137 THIVERCAY HERBES BASCULEAvec l'aménagement des places du 137e RI, Thivercay et Marché aux Herbes au début des années 2000, très rapidement le problème de l'organisation du stationnement a fait surface. En effet, les places de stationnement sont matérialisées par des clous en inox dont la perception, lorsqu'ils sont encore présents, n'est pas aisée. A l'origine, le stationnement devait s'effectuer de part et d'autre de la bande de roulement en enrobé noir. Cette organisation permettait - sur le plan - la création d'un vaste trottoir coté rue Clemenceau ainsi que le long de la résidence Thivercay.

Cette absence totale d'organisation génère non seulement des problèmes de stationnement mais aussi des problèmes de sécurité (vitesse, priorité...). 

Pour ces trois places, il conviendrait de matérialiser de manière non équivoque les places de stationnement, organiser la sortie de la rue du Pont aux Chêvres sur la rue Clemenceau et protéger les zones piétonnes (barrières, potelets...). 

Bis repetita ? 

Avec la place de la Bascule et la rue du Port, aux mêmes causes les mêmes effets. Le long des façades de la Place de la Bascule, les véhicules sont si proches des maisons que certains riverains ne peuvent ouvrir ou fermer leurs volets et de l'autre coté de la voie stationnement droit ou en biais selon l'humeur.

Rue du port, c'est le premier arrivé qui fixe les règles de stationnement pour les autres automobilistes (stationnement en épi ou en batterie selon les cas)

Au niveau de l'ancien rond point des médaillés militaires, le stationnement "sauvage" entrave la bonne fluidité du carrefour. Dans certains, les véhicules ne peuvent se croiser.

Dans ce cas là encore une signalisation horizontale visible par tous et des dispositifs infranchissables permettraient à cet espace public dont l'aménagement recueille de nombreux suffrages d'être parfait et vraiment agréable.

DSC03455  DSC03469  DSC03464  Cliquer sur les photos pour les agrandir

Stationnement difficile, circulations douces dangereuses     

DSC03458  DSC03462 

Sortie et régime de priorité sur la rue Clemenceau mal identifiés
4x4 et manque de civisme : stationnement assuré !

  PLACE DE LA BASCULE (26)  PLACE DE LA BASCULE (27)  DSC03530

Place de la Bascule : même problématique, les clous n'y changent rien.

Vue aerienne : Google Maps - photos & infographie : Ronny LOUINEAU

Publié dans Vie quotidienne

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Week'n ride à Fontenay

Publié le par Ronny LOUINEAU

DSC03516La jeune association fontenaisienne FLC Dirt organisait durant tout le week end du 17 et 18 avril une descente urbaine de VTT alternatif dans les rues de la cité. L'épreuve prenait son départ sur les marches de la place Viète pour descendre sur la place du 137e RI, puis emprunter la rue rue du Pont aux Chêvres, la place Belliard, la place du Commerce, le Pont des Sardines, le Quai Colin pour une arrivée place du Marronnier. Drop, strep-up, wall ride et autre pump track jalonnaient ce parcours spectaculaire.

Au coeur de cet évènement, se tenait place Viéte des démonstrations de dirt. Pour la circonstance des buttes de terre ont été modelées pour les amateurs de VTT alternatif.

 

 

DSC03483  DSC03484  DSC03496  DSC03492  DSC03499  DSC03501  DSC03503  DSC03505  DSC03509  DSC03514

Cliquer sur les photos pour les agrandir  

Photos : Ronny LOUINEAU

Publié dans Sport

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Chamiraud-Grissais : un quartier aux multiples facettes

Publié le par Ronny LOUINEAU

CHAMIRAUD GRISSAIS - PLAN

Chamiraud-Grissais, quartier ouest de la ville de Fontenay le Comte, à connu depuis sa création une vraie explosion tous azimuts aussi bien du point de vue du logement que des activités socio-économiques.

Le réel essor du quartier a commencé dans les années 1960 avec la construction de logements collectifs et l'ouverture à la rentrée 1968 du lycée Rabelais puis en 1974 l'ouverture de l'école Robert Bonneau.

En 1976, c'est l'ouverture de l'avenue du Général de Gaulle dans son intégralité. A l'époque il s'agit d'une voie rapide de contournement devant décongestionner le centre ville en période estivale. Les années ont passées et l'ouverture de la déviation de la RN 148 avec par la suite un échangeur desservant le quartier a, de fait, requalifié l'avenue du Général de Gaulle en voie urbaine qui assure une desserte optimale de la zone d'activités des 3 Canons.

A ses débuts la zone d'activités reçoit un motel à proximité du rond-point de l'Europe. Mais le vrai coup de "booster" viendra avec l'installation de l'Hypermarché Leclerc. Les entrepreneurs ne s'y trompent pas et s'installent à leur tour dans cette zone rapidement arrivée à saturation. La clinique Sud Vendée s'y installera en 1992 et sera rejointe en 2004 par le centre hospitalier pour créer un site unique (en son genre et à l'époque) de soins.

Parallèlement, l'habitat résidentiel individuel se développe (rue de Grissais, rue Fernand Braud, chemin de la Baraque, rue Mercier du Rocher...) et le petit collectif aussi (résidences Debussy et du Rocher).

En 2009, la municipalité engage une réflexion sur l'aménagement des carrefours sur l'avenue du Général de Gaulle et aménage des carrefours giratoires provisoires. Ces derniers seront pérennisés prochainement et une bande cyclable ainsi que l'éclairage public ont trouvé leur place sur cette artère majeure de la cité.

Pour finir, l'on peut donc dire que Chamiraud Grissais à toutes les caractéristiques d'un quartier dynamique et attractif : habitat diversifié gage d'une bonne mixité sociale, commerces et services ainsi qu'une excellente desserte routière.

 

DSC03350   DSC03351   DSC03359        

Cliquer sur les photos pour les agrandir

Le centre hospitalier et la clinique Sud Vendée forment depuis 2004 le Pôle Santé Sud Vendée. Le lycée Rabelais aura été le premier élément structurant du quartier.      

 

DSC03368   DSC03361   DSC03354   DSC03381

La résidence du Rocher, la Grange Parenteau et son square, la résidence Debussy et la rue Mercier du Rocher : quelques aspects du logement de Chamiraud-Grissais

DSC03389   DSC03377   DSC03386  

L'emblématique et connu chemin de la Baraque, l'avenue du général de Gaulle et l'échangeur de la RD 148 assurent en partie la desserte du quartier

Crédits photos : vue aerienne du quartier Google Maps - photos  et infographie : Ronny LOUINEAU

Publié dans Histoire urbaine

Partager cet article

Repost 0

commentaires