A 831 : les élus mobilisés et déterminés !

Publié le par Ronny LOUINEAU

Plus que jamais les élus de toutes sensibilités mettent les bouchées doubles pour que l'A831 devienne réalité. La réunion de jeudi dernier à Matignon donne une nouvelle perspective sur ce projet indispensable à nos bassins d'emplois !

a831.JPG

Le Financement...

Si pour Dominique BUSSEREAU, président du conseil général de Charente-Martime, l'Etat ne versera pas un euro pour la réalisation de l'A831, les élus vendéens et ligériens sont plus nuancés dans leur propos et manifestement plus combatifs !

S'il est vrai que l'engagement de l'Etat était revu à la baisse ou pire, nul, la Région des Pays de la Loire et le Département de la Vendée étudient d'ores et déjà toutes les pistes.

Selon Hugues Fourage, maire de Fontenay le Comte, Bruno RETAILLEAU, président du Conseil Général de Vendée et Jacques AUXIETTE, président du Conseil Régional des Pays de la Loire, la réunion de jeudi dernier permet d'envisager la seconde phase de l'appel à concession avec un chiffrage exhaustif de la construction de l'A831.

Le résultat de cette consultation permettrait de finaliser les modalités du financement de cette autoroute.

Le Conseil Régional de Poitou-Charentes doit s'engager...

Sans refaire l'histoire, il convient de rappeler que si l'A831 est devenue nécessité c'est en grande partie en raison du tracé nord de l'A83 dont la responsabilité incombe en grande partie - pour ne pas dire totalement - à Ségolène ROYAL qui à l'époque souhaitait préserver les batraciens d'un côté et certains niortais de l'autre.

Aujourd'hui, l'absence totale d'engagement de la région Poitou-Charentes pour l'A831 est une erreur stratégique majeure en termes d'emplois, en termes d'aménagement du territoire, erreur rendant difficiles les échanges depuis cette région avec le nord-ouest de l'hexagone et asphyxiant le port de la Rochelle. Les Pictos-Charentais sont en capacité d'apprécier eux-mêmes toute la pertinence et tous les enjeux d'une telle position !

Gardons espoir, la mobilisation continue !

L'Etat doit répondre aux sollicitations des collectivités financeurs du projet, la Région Poitou-Charentes doit être dans son rôle et s'engager, la Charente Martime doit rester mobilisée ! Quant aux élus de Vendée et des Pays de la Loire, lorsque nous roulerons sur l'A831, il faudra garder en mémoire que leur cohésion aura eu raison des nombreuses embuches que ce dossier aura rencontrées !

Pétition numérique pour l'A831 : mobilisez-vous !

Pour apporter votre soutien à ce projet, mobilisez-vous et cliquez !

Commenter cet article