La Folle Journée : 5300 mélomanes séduits...

Publié le par Ronny LOUINEAU

DSC06758.JPGDécentraliser la culture tout en offrant une politique tarifaire attractive, tel est le défi que la Folle Journée en région a relevé dans différentes villes des Pays de la Loire en général et à Fontenay le Comte en particulier.

 

Cette année, la Folle Journée a apparemment touché un nouveau public non coutumier des salles de concerts mais qui a profité d'une programmation exceptionnelle pour satisfaire sa passion pour la musique classique.

 

Loin des salles pour de toutes autres raisons, les détenus de la maison d'arrêt ont pu bénéficier de cette folle journée, démonstration ultime que la musique peut rapprocher les hommes issus de tous les horizons.

 

15 concerts... 5300 spectateurs !

 

Théâtre, René Cassin et Saint Jean ont vibré pendant trois jours ! Sur la quinzaine de concerts, neuf étaient issus de formations professionnelles laissant la part belle aux amateurs et valoriser ainsi les écoles de musique. Ces rencontres entre amateurs avisés et le public mettent en lumière toute l'exigence du travail et de l'apprentissage de la musique.

 

FJ-2012.JPGLes 5300 spectateurs qui ont apprécié la musique russe ne s'y sont pas trompés et attendent avec gourmandise la Folle Journée 2013 aux accents hispaniques.

 

Sur la photo, de gauche à droite : Daniel RAMPONI, 1er vice-président de la commission "culture" à la région des Pays de la Loire ; Hugues FOURAGE, maire et conseiller régional ; René MARTIN, directeur artistique de la Folle Journée et Jean-Claude BARBEAU adjoint à la culture.

 

De son côté le directeur artistique de cette folle journée, René MARTIN, a souligné les qualités acoustiques de l'espace René Cassin, la meilleure salle en région selon lui, sur un pied d'égalité avec l'auditorium de Nantes : une belle reconnaissance !

 

Photos : Ronny Louineau

Publié dans Culture et patrimoine

Commenter cet article