Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Fontenay fait sa "vélorution"

Publié le par Ronny LOUINEAU

DSC04834Les élèves de 1ère année de BTS analyses biologiques et biotechnologiques du lycée Bel Air organisent, en partenariat avec la ville de Fontenay, une journée de promotion du vélo dans la ville le Samedi 2 avril.

Le programme de la journée :

10h30: rendez-vous place Viète pour le départ des "Vélorutionnaires", vélos, rollers, trottinette, skate mais pas de moteur !
12h00 : démonstration de VTT et de BMX à la plaine des Sports,
12h30 : pique-nique à la plaine des sports, restauration sur place possible,
13h30 à 17h00: animations plaine des Sports : Kustom Bike Garage (vélos transformés), Intersport (conseils techniques autour du vélo), FLC Dirt (démonstration de BMX), Sycodem (animations et bricolage tout public, exposition sur le tri des déchets), Prévention routière, comité vendéen de Roller Skating, Ville de Fontenay (essais de vélos électriques).

Photo : Ronny Louineau

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Victor Sébastianutti : un fontenaisien aux championnats de France de ski !

Publié le par Ronny LOUINEAU

victor.jpgFontenaisien d'adoption, le jeune Victor Sébastianutti, à droite sur la photo, s'est qualifié pour participer au slalom géant des championnats de France de ski qui se déroulent ce dernier week end de mars aux Ménuires.

Une affaire de famille...

Originaire de Haute Savoie (Contamines Montjoie), notre jeune champion est issu d'une famille où le ski est omniprésent : un père moniteur de ski, un frère (Antoine) et une soeur (Juliette) tous deux élèves moniteurs à l'ESF et encore un frère (Emile) lui aussi compétiteur mais dans une autre catégorie.

Habitant Fontenay à l'année et scolarisé en primaire, il est licencié au ski-club des Contamines-Montjoie où il s'entraîne sous la houlette des entraîneurs de Marie Marchand-Avier (vice-championne du monde de super G) et Coline Mattel (championne du monde junior de saut à ski).

Alors bonne chance à notre champion !

Publié dans Sport

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Parcabout : le Donjon des Cimes saison II

Publié le par Ronny LOUINEAU

DSC04930.JPGLe soleil était de la partie pour l'ouverture de la saison II du Parcabout de Fontenay ce Samedi 26 mars. Véritable château de cordes au milieu des arbres centenaires du Parc Baron, le Parcabout offre un véritable moment festif et sportif en toute liberté et surtout en toute sécurité sans la contrainte d'un harnais.

Les nouveautés 2011

Avec pas moins de 5 000 visiteurs l'an passé (du 3 juillet au 3 novembre), le Parcabout souhaite amplifier le mouvement et adapte horaires et tarifs. Une visite au Parcabout, c'est l'occasion de (re)découvrir le Parc Baron, de profiter du point fraicheur et de bénéficier d'une vue remarquable sur le centre de Fontenay.

Pour connaître les horaires et tarifs : cliquez !

A noter également que le Parcabout sera ouvert jusqu'à 21 heures les 1er et 3e Samedis de juillet et août, fraicheur garantie !

A lire aussi : l'inauguration du Parcabout

Publié dans Infos diverses

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Concours "Un printemps à Fontenay..." : à vos appareils photos !

Publié le par Ronny LOUINEAU

DSC07902.JPGAprès un hiver interminable, les premiers rayons du soleil, le chant des oiseaux et les bourgeons prêts à éclore nous donnent une envie irrésistible de Printemps ! Pour accompagner la nature dans son renouveau annuel, Fontenay le Blog vous propose de participer à cet élan multicolore en l'immortalisant grâce à la photo.

Les règles...
Le principe est simple : prendre une photo d'un arbre, d'une fleur, d'un oiseau ou de tout autre élément représentatif du Printemps mais dans la mesure du possible, la photo doit permettre d'identifier le lieu ; lieu étant, bien naturellement, Fontenay le Comte. Toutes les photos répondant à ces critères seront mises en ligne sur le blog.
Les personnes souhaitant participer, doivent envoyer leur(s) photo(s) au blog par mail avant le 30 avril 2011.

Et après...
En fonction du nombre des participants, il n'est pas à exclure qu'un jury soit composé afin de désigner les photos les plus symboliques de ce printemps 2011 et peut-être même envisager une exposition dans un lieu restant à définir.
Le point fort de ce concours, c'est qu'il n'y absolument rien à gagner si ce n'est le plaisir d'y participer !

Si vous souhaitez y participer merci de vous pré-inscrire  en cliquant ICI

 

Publié dans La vie du blog

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pôle d'échange, place de Verdun, Rue Saint Nicolas : les espaces publics changent de visage.

Publié le par Ronny LOUINEAU

Régulièrement, nous vous proposons de faire le point sur les travaux qui changent notre ville. Pôle d'échanges multi-usages, place de Verdun, rue Saint Nicolas, découvrez en photos l'avancement de ces chantiers.

Place de Verdun

PHOTOS-IV 2659 PHOTOS-IV 2657 PHOTOS-IV 2656 DSC07912 

Rue Kléber, la circulation est rétablie, le rond point devant le Chêne Vert est en cours de réalisation. Dés la pose des nouveaux lampadaires, les réseaux électrique et téléphonique seront déposés. Restera à finir les espaces verts et les revêtements des trottoirs. Le long du boulevard du Chail, les nouveaux parkings sont opérationnels.

  DSC07918  DSC07915 Cliquer pour agrandir

Sur la partie ouest de l'esplanade centrale de la place de Verdun, les skaters ont cédé la place aux engins de chantier : un second bassin tampon pour les eaux usées est en construction et celui bâti en 1993 connaît une réhabilitation. A l'issue des travaux, un nouveau skate park sera construit à l'angle du quai Poëy d'Avant et du boulevard du Chail et une aire de jeu trouvera place derrière le jardin du Souvenir. Coté poste, les travaux d'aménagement du parking ont débuté ainsi que ceux relatifs à l'aménagement de la perspective de la caserne Belliard

Pôle d'Echanges Multi-Usages (PEMU)

P1070346.JPG  DSC07929  DSC07928  PHOTOS-IV 2666  

Alors que les enrobés des voies et parkings sont achevés, ceux des parties piétonnes sont en cours. Du coté des constructions, les fondations de la future gare sont en cours d'exécution tout comme celle de la construction modulaire qui accueillera la future billetterie du stade, les onduleurs de l'ombrière photovotaïque (1000 m² de capteurs) et le local "permis de conduire".  Les fondations de l'ombrière sont terminées et les premiers éléments métalliques sont arrivés sur le site.

DSC07948.JPG  P1070339  P1070350  P1070341  DSC07951.JPG 

Pour l'éclairage du pôle, 7 mâts de 15 mètres ont été posés et seront  complétés par des ensembles destinés à éclairer l'avenue du Général de Gaulle. Les 1 700 m² d'enduits sont en bonne voie et les clôtures qui assureront la protection autour de la noue de récupération des eaux de pluie d'une part et la fermeture de la piste auto-école d'autre part, prennent forme.  Dans un même temps, les travaux d'aménagement du stade Emmanuel Murzeau ont été lancés : pelouse, abords, équipements sportifs, éclairage... sans oublier la buvette !

Rue Saint Nicolas - rue Saint Jean

Après la rénovation des canalisations d'adduction d'eau et de celles pour le gaz naturel,  la réhabilitation de la galerie des eaux usées touche à sa fin.

P1060746.JPG P1060763 P1020215 PHOTOS-IV-2679.JPG PHOTOS-IV 2684 PHOTOS-IV 2682

Le téléphone et l'électricité ont été enfouis, les anciens poteaux en béton ont été déposés et un nouvel éclairage donne une nouvelle ambiance aux deux rues. Tous les réseaux ayant été traités, c'est autour des travaux d'aménagement de surface.
Les trottoirs seront réalisés en béton désactivé calcaire et la chaussée en enrobé, les deux espaces étant séparés par des bordures coloris calcaire. Du coté du carrefour de la rue Saint Jean avec la rue des Jacobins, un aménagement spécifique en pavés calcaire de récupération sera réalisé.

Circulation et collecte des déchets : du changement dans les habitudes !

DSC05708.JPG  PHOTOS-IV-2685.JPG 

A l'issue des travaux, la circulation sera mise à sens unique entre la place Saint Jean (Place Cardinal Billet) et la rue du Fouilloux, le double sens étant maintenu entre la rue des Jacobins et la rue du Fouilloux. La collecte des déchets ne se fera plus en porte à porte mais le dépôt devra être effectué aux points d'apport enterrés (place Saint Jean, place Albert Comte et place du Dauphin).

Photos : Thierry Delmarre - Ronny Louineau

Publié dans Travaux

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Le Paris de Gainsbourg : Dominique Loriou écrit l'itinéraire d'une vie capitale

Publié le par Ronny LOUINEAU

9782847243178.jpgAlors que les hommages se sont succédés pour le 20ème anniversaire de la mort de Serge Gainsbourg, les amateurs et autres inconditionnels de l'artiste auront certainement trouvé leur bonheur dans les CD, vinyls et livres sortis pour cette occasion.


"Le Paris de Gainsbourg" co-écrit par Ersin Leibowitch et Dominique Loriou, retient tout particulièrement l'attention d'une part par son approche originale de la vie de Gainsbourg au travers son voyage urbain dans la plus belle ville du  monde mais également par les origines fontenaisiennes de Dominique Loriou.

Génèse d'un succès littéraire :

C'est autour de la machine à café et après avoir vu le film "Gainsbourg, vie héroïque" que les deux collègues, tous deux journalistes à France Info, découvrent leur adoration commune pour l'artiste.

De fil en aiguille, le projet prend corps, la culture sur le personnage et les recherches approfondies des deux auteurs permettent de coucher les première lignes de l'ouvrage : en un an et après un travail titanesque le livre sort en librairie et rencontre son public.

Dominique Loriou : un fontenaisien à Paris !


Dominique-Loriou.jpgDominique Loriou est fontenaisien d'origine et sa famille est toujours présente sur Fontenay. Après avoir fréquenté, entre autre, le collège Saint Jopeph sous l'autorité bienveillante de l'Abbé Bonnenfant, Dominique Loriou travaillera à Alouette FM aux Herbiers puis quittera la France pour le Maroc. A Tanger, il officiera sur Radio Méditérannée Internationale avant de rejoindre la France. Après être passé à CVS (Canal Versailles Stéreo) il rentre en 1988 à France Info où il présente les journaux et va sur le terrain mener des enquêtes. Au lendemain du 11 septembre 2001, il sera à New York, un déplacement on ne peut plus marquant.

Paris de Gainsbourg : itinéraires d'une vie capitale

Les auteurs du livre nous propose de marcher dans les traces de Gainsbourg : de son IXe arrondissement natal à son hôtel particulier de la rue de Verneuil, c'est tout l'itinéraire de l'artiste dans la ville lumière qui s'offre au lecteur.

Lucien Ginsburg est né à Paris : Paris lui à offert son foisonnement artistique, des années de bohème désargentée, puis le luxe et la gloire des beaux quartiers. Gainsbourg connaîtra également l'outrage de l'occupation et le port de l'étoile jaune. Cette promenade fascinante, drôle, parfois tragique, avec un personnage profondément attaché à Paris, sera balisé de quartiers auxquels correspondront autant d'époques différentes peuplées de personnages nommés Vian, Prévert, Dali, Bardot, Bashung...

Illustrations en nombre, toile inédite signée Gainsbourg, documents d'archives témoignant de la traque dont les Ginsburt ont été les victimes durant la guerre sont accompagnés dans cet ouvrage d'entretiens et de photographies originales donnant un relief tout particulier à ce livre riche en faits et anecdotes. Vous y trouverez également des reconstitutions dans les moindres détails de l'antre de l'artiste de la rue de Verneuil.
20 ans après sa mort, Gainsbourg vous attend au coin de la rue !

studio-marcadet-002.jpgRencontre avec l'artiste... le 22 février 1990, Serge Gainsbourg et Dominique Loriou se rencontrent au studio Marcadet de la Plaine Saint Denis.

Ce jour là, l'artiste mixe le dernier album de Jane Birkin et vient d'apprendre qu'il va faire tous les textes du dernier album de Vanessa Paradis ;au même moment sortait son film "Stan the Flasher".

Le Paris de Gainsbourg - Editions Jacob-Duvernet

 

Publié dans Culture et patrimoine

Partager cet article

Repost 0

commentaires

FNRG Fontenay : cohésion et convivialité...

Publié le par Ronny LOUINEAU

Logo-pucelle.jpgLa Fédération Nationale des retraités de la Gendarmerie, association créée en 1907 par Eugène Charrier, regroupe 110 sections réparties aux 4 coins de l'hexagone et a pour but la défense des intérêts des personnels de la gendarmerie et la cohésion des différentes composantes de cette famille (actifs, retraités, veuves et orphelins) ainsi que l'apport d'aide et d'assistance aux adhérents qui en auraient besoin.

Avec les Sables, la Roche et Luçon, Fontenay fait partie des 4 sections vendéennes. La section fontenaisienne, créée en 1979 par Henri Payneau et qui compte 160 adhérents organisait le Dimanche 13 mars son assemblée générale à l'Isamba. A cette occasion et après les formalités d'usage, Bernard Baldini, président depuis le 1er mars 2007, interpellait l'assistance sur la réorganisation que connaît actuellement la gendarmerie.

Ce rendez annuel qui a regroupé une centaine de personnes,a permis de découvrir le nouveau drapeau de l'association financé en partie par la ville de Fontenay et le conseil général de Vendée. Profitant de cette occasion, la médaille de bronze de la FNRG a été remise à Anne Marie Idier et Michel Aubin qui ont oeuvré tous les deux au sein de la section de Fontenay.

DSC07880  DSC07884

Michel Auguin (membre du bureau), Marie-Jo Chatevaire (conseiller général), André Dosset (Président Adjoint National de la FNRG), Bernard Baldini (président de la section de Fontenay) et le Capitaine Caumette (commandant de compagnie) étaient à la tribune (photo 1) alors qu'entourant M.J. Chatevaire et B.Baldini, Anne Marie Idier et Michel Aubin ont reçu la médaille de Bronze de la FNRG.

L'active toujours au contact des associations...

Le Capitaine Caumette, commandant la compagnie de Fontenay, a présenté les chiffres de la compagnie ainsi qu'un premier bilan de la réorganisation des brigades sud-vendéennes.

Coté chiffres, les atteintes aux biens et aux personnes sont plutôt stables avec une baisse globale de la délinquance. Il est a noter que les violences conjugales représentent une part très importante des atteintes aux personnes, l'alcool semblant être le terreau de cette violence dans de nombreux cas. Sur la route, la tendance du nombre d'accidents et de blessés est là aussi à la baisse, la vigilance reste de mise !

Du point de vue de l'organisation de la compagnie de Fontenay, et depuis la fermeture du commissariat de police de Fontenay en septembre 2003, les choses ont bien changées. Au 1er janvier 2011, le nouveau binomage des brigades (1) était effectif  tout en intégrant la fermeture de celle de Mouilleron. La nouvelle organisation, mise en place sous l'impulsion du capitaine Caumette, permet donc une approche pragmatique et rationnelle qui a comme conséquence immédiate une performance supérieure en terme de service rendu à la population mais surtout en terme de réactivité.

Pour finir, et du coté de Fontenay, après la livraison des logements, une seconde phase de travaux va commencer avec la rénovation et l'extension des bureaux de la caserne de l'avenue Mitterrand qui abrite actuellement la compagnie, le PSIG, la BMO et la BR.

(1) Sont jumelées : Pouzauges et la Châtaigneraie, l'Hermenault et Saint Hermine, Maillezais et Saint Hilaire des Loges, Chaillé les Marais avec Luçon et Saint Michel en l'Herm

Publié dans Infos diverses

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Le commerce à Fontenay : donnez votre avis !

Publié le par Ronny LOUINEAU

DSC06205.JPGEn août 2010, Fontenay le Blog vous avait consulté sur différents sujets dont celui tout particulier du commerce.

Aujourd'hui nous vous proposons de répondre à une nouvelle consultation exclusivement axée sur l'activité commerciale.

Vous pouvez ainsi apporter votre concours en répondant à différente questions : le commerce à Fontenay et en centre ville ainsi qu'une partie consacrée aux enseignes et activités présentes en périphérie. 

Merci pour votre participation !

Pour répondre au sondage : cliquez !

Publié dans Economie et commerce

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Kafécom : toute la communication visuelle

Publié le par Ronny LOUINEAU

DSC07866A l'heure où internet est devenu un vecteur de communication essentiel tout en ménageant encore une belle part au papier, il est important pour les entreprises et les collectivités d'avoir une vision d'ensemble des moyens mis à leur disposition pour vendre leurs produits ou leurs territoires.

Kafécom :  la maitrise de chaine graphique
Catherine Gaborieau et Marie Vrignaud se sont associées pour créer en novembre 2009 leur propre agence de communication : Kafécom. L'agence s'adresse à une clientèle composée essentiellement de PME-PMI et de collectivités locales sans oublier les particuliers auxquels Kafécom propose la réalisation de faire-parts, la retouche de photos, photomontage, pêle-mêles...

Du papier au Web...
Du coté d'internet, Kafécom c'est la réalisation de sites (présentation, vente en ligne, pages web, blog, twitter, facebook...), la réservation du nom de domaine, l'hébergement, le référencement, l'analyse et la mesure d'audience ainsi que la formation du client afin que ce dernier face pleinement vivre son site en y ajoutant textes, photos, pages...


Pour le papier, l'activité "Print" de Kafécom s'étend de l'identité visuelle (logos, chartes graphiques, cartes...) aux supports spéciaux (menus, porte-couverts, sets de table, objets divers...) en passant par l'édition de plaquettes, chemises dépliants, brochures, magazines, fiches techniques et autres catalogues. La publicité, le packaging, la réalisation de stands et la PLV entrent également pleinement dans le champs de compétences de Kafécom. 

La formation...
Utilisant au quotidien la suite Adobe, Kafécom propose une formation aux logiciels Illustrator, Photoshop et InDesign. Éligible au DIF (Droit individuel à la formation), cette formation permet aux personnes déjà initiées à l'informatique d'acquérir toutes les bases utiles à la réalisation de documents d'édition. D'une durée de 16 à 22 heures selon les profils, la formation aborde la mise en page, le traitement photo et le dessin vectoriel.

Des références :
Les références des deux associées sont déjà nombreuses ! Associations, collectivités, artisans, commerçants, enseignement, entreprises, industries, médical et paramédical, tourisme, vignobles... venez compléter la liste avec votre activité !

DSC07854

Catherine Gaborieau (à gauche) est titulaire d'un BTS communication visuelle alors que Marie Vrignaud a un BTS de négociation et relation client et une licence professionnelle de markéting des services et technologies de l'information et de la communication. 

Pour en savoir + :
Kafécom - 9 rue du Docteur Audé - Fontenay
09.61.07.27.56 - fax 02.51.53.09.24
Pour contacter Kafécom : Cliquez !
Pour visiter le site web : Cliquez !

Photos : Ronny Louineau

Publié dans Economie et commerce

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Maison d'arrêt : Fontenay c'est le choix du bon sens !

Publié le par Ronny LOUINEAU

P1070696Dans le courant de la semaine passée, le Garde des Sceaux a laissé entendre qu'un nouvel établissement pénitentiaire d'une capacité de 300 places pourrait voir le jour en Vendée. Préalables à cette construction : céder à titre gratuit un terrain de 15 hectares pour la construction du futur centre et obligation faite  aux deux maisons d'arrêt vendéennes de s'entendre sur l'emplacement à venir

Fontenay : un choix de bon sens
Fontenay occupe une place stratégique au centre du dispositif judiciaire régional ! A une heure du Tribunal de Grande Instance de Nantes et de la cour d'appel de Poitiers, à 45 minutes des TGI de la Rochelle et de la Roche sur Yon et à 30 minutes de celui de Niort : Fontenay, c'est Le choix pragmatique évident.

Solidarité des territoires


Lors de l'annonce de la fermeture de SKF, les élus de toute la Vendée et de toutes les tendances y compris ceux de la Roche sur Yon ont souhaité être solidaires de Fontenay en apportant leur soutien indéfectible à notre ville et ce malgré la certitude de l'aspect définitif de la décision du siège de la société suédoise. 
Aujourd'hui, en permettant la construction du futur centre de détention à Fontenay le Comte, ces mêmes élus, avec toute la sincérité qui les anime, peuvent ainsi prouver leur réel soucis de voir la capitale du Sud Vendée sortir du tunnel. La solidarité des territoires mise en avant en 2009 a donc tout loisir de s'exprimer maintenant ! Un centre de détention à Fontenay de 300 places, c'est autant d'emplois que de places relevant pour moitié de la fonction publique et pour l'autre moitié du privé !

La prison et la ville : une relation séculaire


L'on retrouve la trace de la présence d'une prison à Fontenay au XVIIe siècle :
DSC07804-copie-1DSC078011625 : la prison se situe au 8bis rue Pierre Brissot, (photo de gauche, à l'emplacement de l'actuelle maison aux volets rouges),
1724 : la prison est transférée rue Gaston Guillemet à proximité du palais de Justice de l'époque, (photo de droite, à l'emplacement des deux batisses à gauche de l'ancien palais de justice occupé il y a peu encore par l'école Pierre Brissot),
1761 : des travaux sont engagés pour faire face à la vétusté de la prison,
1778 : les locaux sont jugés insalubres et en 1815 des réparations importantes sont engagées mais le projet de construction d'une chapelle prévue en 1818 est abandonné tout comme l'agrandissement, abandonné lui en 1820
1828 : destruction de l'ensemble après la construction de la nouvelle prison 30 rue Rabelais, construite de 1825 à 1827,
1850 : construction d'un corps de garde,
1897 à 1899 : faisant suite à de multiples projets d'agrandissement et d'amélioration, la prison est jugée dans un état tel qu'elle sera reconstruite et le nouveau bâtiment réceptionné le 31 octobre 1899,
1903 : les cellules et les différents locaux sont éclairés au gaz,
1922 : l'électricité arrive et remplace le gaz,
1926 - 1942 : après avoir été vidée de son contenu, la maison d'arrêt reste fermée pendant 16 ans,
1942 : la maison d'arrêt des Sables est évacuée, l'établissement de Fontenay est rouvert à cette occasion,
1950 : la maison d'arrêt de la Rochelle ferme ses portes car devenue insalubre, les détenus de Charente Maritime sont incarcérés à Fontenay,
1965 : la prison, propriété du Département est vendu à l'Etat, Fontenay ne dépend plus de Bordeaux mais de Rennes,
1972 : fermeture définitive du quartier des femmes,
1973 : mineurs et majeurs de moins de 21 ans sont transférés au centre de jeunes détenus de Rochefort sur Mer,
1985 : la télévision arrive dans les cellules,
Depuis, de nombreuses activités sont apparues : un atelier de formation en menuiserie, des cours scolaires de tous niveaux, bibliothèque, code de la route... mais également des cours de guitare, de la musculation, du ping-pong, une ludothèque et des concerts y sont même organisés tels que le Folles Journées dernièrement, le tout dans un souci de réinsertion du détenu.

Photos : Thierry Delmarre - Ronny Louineau 
 


Partager cet article

Repost 0

commentaires